Douleur de mâchoire

Saviez-vous que 25% de la population en générale aurait des problèmes au niveau de la mâchoire (Gremillion 2000)? Saviez-vous qu’une atteinte de l’articulation de la mâchoire pourrait produire des douleurs au niveau de la tête et dans le haut du cou (Gremillion 2000)?En fait, une atteinte à cet endroit pourrait même générer des symptômes dans la région de l’oreille.

Plusieurs facteurs peuvent causer des problèmes de mâchoire :

Ouvrir la bouche très grande comme bâiller ou manger une pomme;

Mâcher de la gomme ou ronger ses ongles;

Grincer ou serrer des dents;

Parler fréquemment : travailler comme téléphoniste par exemple;

Bien que les dentistes soient bons pour le traitement des douleurs de la mâchoire, des consultations prolongées avec la bouche grande ouverte chez le dentiste peuvent occasionner des douleurs.

Voici quelques conseils pouvant vous aider à améliorer votre condition :

Si votre douleur augmente en mangeant des aliments solides, évitez de manger des aliments comme des carottes crues ou des noix;

Évitez de mâcher de la gomme ou de rongez vos ongles ou vos crayons;

Évitez de faire craquer inutilement votre mâchoire;

Idéalement, votre langue devrait s’appuyer dans la partie supérieure de la bouche, un peu derrière les dents. Si ce n’est pas le cas, pensez-y fréquemment dans la journée;

Évitez d’ouvrir la bouche au maximum;

Assoyez vous bien grand, surtout lorsque vous mangez. Une posture déficiente entraîne de mauvaises contractions musculaires des muscles de la mâchoire;

N’appuyez pas votre menton sur votre main pour déposer votre tête en période de repos;

Si vos dents grincent la nuit, une prothèse faite par un dentiste pourrait vous aider;

Si vos dents sont serrées, prenez des moments de relaxation pour diminuer les tensions musculaires de la mâchoire. Normalement, quand la bouche est fermée, les lèvres devraient se toucher et vous devriez respirer par le nez.

En cas de douleur, l’application de glace pendant 10 minutes est souvent efficace;

Pour vous aider davantage, sachez que la physiothérapie est aussi efficace pour diminuer vos symptômes (Sturdivant 1991, Nicolakis 2000).

Nous espérons que ces quelques conseils vous seront utiles.
N’hésitez pas à nous laissez vos commentaires.

Auteur du présent article : Yan Doiron, physiothérapeute, M.Sc. Kin, RPG

2 réponses
  1. Linda dit :

    Je prend du lipitor depuis au moins 28 ans. Je viens d’arrêter dû à une douleur aux muscles. Maintenant, je n ai plus de douleur. Devrais-je recommencer?

    Répondre
    • Yan Doiron, physiothérapeute dit :

      En effet, il n’est pas rare de voir des douleurs dues à la prise de cette médication. Toutefois, plusieurs facteurs doivent être considéré lors de l’arrêt d’une médication. Ainsi, la prise de médicaments est souvent du cas par cas. Si j’étais vous, j’en discuterais avec mon pharmacien ou mon médecin pour vérifier le besoin réel de ce médicament ou pour vérifier s’il y aurait un autre médicament qui pourrait remplacer le lipitor. En espérant que vous trouverez une solution efficace, n’hésitez pas à nous recontacter au besoin.

      Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

19 + trois =