Articles

Corriger les pieds plats de nos enfants par des orthèses

Les parents sont généralement très préoccupés par la santé de leurs enfants. Mais qu’en est-il de la santé de leurs pieds.  Au Québec, comme ailleurs, les enfants sont souvent référés vers  des cliniques spécialisées pour la fabrication d’orthèse. L’objectif : corriger les pieds plats.  Ces pieds, qui manquent de courbes et de grâce, dérangent et se font mettre sur la liste des choses à régler. Cette manie d’exiger que l’arche plantaire soit corrigée fait dépenser des millions de dollars des papas et des mamans, qui ne veulent que la santé de leurs enfants.

Mais est-ce vrai? Est-ce que les orthèses améliorent réellement la fonction du membre inférieur et diminuent-elles efficacement les douleurs?

Une étude publiée en 2007 dans le journal international Foot & Ankle International donne un fort doute sur l’utilité de ces orthèses.  Cette étude portait sur 160 enfants pendant un an.  Âgés entre 7 et 11 ans, ils présentaient  tous une exagération de la pronation des pieds (pieds qui s’affaissent vers l’intérieur). Les enfants étaient divisés en 3 groupes : aucun port d’orthèses, port d’orthèses faits sur mesure et port d’orthèses flexibles préfabriquées. De plus, ces enfants étaient évalués selon les critères suivant : douleur, contrôle moteur du pied (biomécanique), perception sensorielle et efficacité aux exercices.  Or, après 3 mois et 1 an, il n’y avait aucune différence significative entre les trois groupes. Par conséquent, cette étude bien réalisée vient à la conclusion qu’il n’y a pas de preuves tangibles qui justifient la prescription d’orthèses pour des enfants avec une accentuation en pronation des pieds.

Autrement-dit, les enfants sans correction de l’arche plantaire s’en sortaient aussi bien que les autres.

À mon avis, l’important sera plutôt de garder les enfants actifs pour permettre aux muscles profonds de leurs pieds d’être efficaces.  Pourquoi ne pas les laisser marcher pieds nus? Puisque contraindre inutilement les pieds des enfants n’aide pas celui-ci à atteindre de bons objectifs, une sollicitation accrue de la musculature du pied est plus à risque d’aider au bon contrôle musculaire.

De surcroit, si nous regardons les meilleurs marathoniens, nous constatons que nombre d’entre eux sont d’origine africaine. Or, en bas âge, ces spécialistes de la course n’ont pas eu la chance ou la malchance de porter des orthèses. En fait, ils ne portaient possiblement même pas de chaussures.  Est-ce que ceci les empêche de performer? De toute évidence, en aucune façon.

Bien sûr, cet article n’exclu pas la possibilité que votre enfant ait réellement besoin d’orthèses. Par exemple, certaines difformités sévères ou certains types d’arthrite juvénile peuvent nécessiter le port d’orthèse plantaire.  De plus, en cas de douleur et suite à une évaluation détaillée, il est aussi possible d’avoir certaines orthèses temporaires pour calmer la douleur. Le raisonnement clinique restera donc une valeur sûre.

Enfin, nous espérons que cet article vous permettra d’avoir une réflexion intéressante sur le sujet. Nous espérons aussi que vos enfants auront des pieds en bonne santé.

Que vous soyez d’accord ou non, n’hésitez pas à laisser vos commentaires.

 

Référence : Whitford D, Esterman A. A randomized controlled trial of two types of in shoe orthoses in children with flexible excess pronation of the feet. Foot Ankle Int. 2007 Jun;28(6) 715-23

 

Dépister la scoliose

Dans cet article, vous trouverez comment dépister la scoliose chez votre enfant ou votre adolescent. Lire la suite