Articles

Oméga-3 : efficaces pour la douleur?

Est-ce que les oméga-3 peuvent contribuer à diminuer les douleurs?

En tant que professionnels, nous devons toujours nous demander si les vertus d’un produit sont réalistes et prouvées scientifiquement. Ainsi, nous nous demandions si les oméga-3 peuvent réellement avoir un effet bénéfique sur la douleur ou s’il s’agirait d’une mode pour vendre plus de produits?

 

Une recherche publiée en 2007 nous indiquerait que la prise d’oméga-3 pendant 3 à 4 mois contribuerait à diminuer les douleurs et les raideurs articulaires du matin. Cette recherche a été conduite auprès de personnes ayant de l’arthrite rhumatoïde, des affections abdominales inflammatoires ou des crampes menstruelles. De plus, les gens qui prennent des oméga-3 auraient un besoin moindre de médication anti-inflammatoire. Par conséquent, l’effet des oméga-3 sur les douleurs ne serait pas un mythe.

 

Important à savoir avant la prise d’oméga-3.

Bien que les oméga-3 soient efficaces, nous devons toutefois considéréer certains éléments pratiques. Tout d’abord, nous devons savoir que les oméga-3 ne sont malheureusement pas sans effets secondaires, même s’il sont légers. En effet. l’un de ses effets secondaires serait d’influencer le contrôle du taux de sucre dans le sang. Ainsi, les diabétiques devraient demander conseils auprès de leur médecin avant d’entreprendre la prise d’oméga-3.  De plus, les personnes avec des troubles circulatoires et qui prennent des anti-coagulants devraient aussi en aviser leur médecin.

 

Enfin, voici une petite liste des autres effets secondaires des oméga-3 : diarrhées, nausées, ballonnements et éructation (avoir des gaz). De plus, la prise de beaucoup d’oméga-3 peut même causer une haleine de poisson! Toutefois, si vous manifestez ces effets indésirables, il serait possible qu’une partie de ceux-ci soit due à la marque de capsules. Il serait ainsi possible d’avoir moins d’effets secondaires en changeant de sorte.

 

Bien que les oméga-3 ne soient pas à l’abri des effets indésirables, sachez toutefois que les anti-inflammatoires réguliers possèdent encore plus d’effets secondaires. Par conséquent, vous êtes peut-être mieux avec la prise d’oméga-3 malgré tout.

 

À retenir.

Les oméga-3 ne sont pas miraculeux, mais sont réellement efficaces à moyen et long terme (3 à 4 mois).

En présence de diabète ou de troubles circulatoires, consultez votre médecin.

Si vous ressentez des effets secondaires, vous pouvez essayer une autre marque avant d’abandonner cette idée.

Références :
Golberg RJ, et al A meta-analysis of the analgesic effects of omega-3 polyunsaturated fatty acid supplementation for inflammatory joint pain. Pain. 2007, Mai; 129 (1-2):210-23.
Zambon S. et al. Effect of glyburide and omega 3 fatty acid dietary supplements on glucose and lipid metabolism in patients with non-insulin-dependent diabetes mellitus. Am J Clin Nutr. 1992, Aug;56(2):447-54

 

 

 

Auteur du présent article : Yan Doiron, physiothérapeute, M.Sc. Kin, RPG